On ne voit bien qu'avec le cœur…

Vivre avec un handicap est souvent difficile à appréhender lorsqu'on n'est pas concerné. Parmi tous les handicaps, physiques ou psychiques, visibles ou invisibles, j'ai commencé à côtoyer de plus près la déficience visuelle en devenant bénévole pour la formidable association Un regard pour toi en juin 2018.


C'était pour moi une vraie découverte, une belle opportunité de pouvoir aller à la rencontre d'un sujet qui me semblait bien mystérieux. Pouvoir échanger, apprendre sur les moyens de résilience dont disposent ces personnes qui sont privées partiellement ou totalement du sens de la vue, de naissance ou de "cours de vie" était enrichissant pour moi. Effectivement, l'évocation de la perte de la vision, la vue d'une canne blanche ou d'un chien guide ne suscitent en général que des projections et des aprioris le plus souvent suscités par l'angoisse. D'abord, j'ai accompagné en shopping un certain nombre d'adhérents. Chaque rencontre m'a confrontée à la force de vie, aux désirs et aux ressources diverses de chaque personne, quel que soit son vécu.

Etre femme/homme, être père/mère, être professionnel·le...

J'avais tout de même entendu lorsque j'annonçais mon nouveau bénévolat : "A quoi ça sert qu'ils s'habillent bien puisqu'ils ne voient pas ?". Comme si le regard de l'autre ou le désir de (se) plaire n'existait plus pour les aveugles ! Et bien si, au contraire... Ces personnes étudient, travaillent, sortent, vont danser, font du sport, voyagent, séduisent et bien évidemment, elles aiment toujours cela !

J'ai également élaboré et enregistré des podcasts de mode et maquillage, participé à l'élaboration d'un petit guide de maquillage adapté en tant que consultante en image, tout cela en collaboration avec des membres mal voyants ou non voyants de l'équipe. J'ai vu un film en audiodescription au cinéma les yeux bandés, participé à des événements festifs mêlant adhérents et bénévoles, grâce au dynamisme d'Hayette Louail, la fondatrice et son équipe, tous déficients visuels investis au service de l'inclusion. Que d'enrichissements mutuels, de partages… Un grand merci à eux.

Enfin, dans le cadre de mon activité de psychopraticienne psychanalyste, j'ai assuré pour les membres de l'association deux permanences d'écoute solidaires, lors de chacun des deux premiers confinements et dont la dernière s'est achevée le 15 décembre 2020.

La première fois, malgré mon entrée dans l'association depuis un moment déjà, je me suis demandé fugitivement si j'allais être à la hauteur de l'accompagnement de ces personnes et leur particularité spécifique. Très rapidement, la question ne s'est plus posée pour moi. Et rarement, au premier appel, mais ça arrive, on me demande si je connais la déficience visuelle ou si je suis moi-même aveugle, par besoin d'être rassuré·e de prime abord sur le fait d'être entendu·e et compris·e, en dehors d'apriori malheureusement déjà rencontrés avec beaucoup de voyants, parfois collègues.


La déficience visuelle, jusqu'à la cécité, est une particularité comme il y en a des dizaines et des dizaines, elle ne définit pas la personne qui m'appelle et que j'accompagne, ni même son degré de handicap réel ou encore son potentiel de réalisation. Loin de là. De fait, un certain nombre de mes patient·e·s aujourd'hui sont déficient·e·s visuel·le·s, ayant manifesté le désir de poursuivre l'accompagnement avec moi après les permanences. Ils/elles avancent sur leur chemin de vie comme tout un chacun, et pour un temps, petit ou grand, j'ai le grand bonheur de les accompagner vers le mieux-être et l'épanouissement personnel.

C'est le cœur de mon métier.

Comme chaque personne finalement unique, il y a bien d'autres "atypismes" que j'accueille avec attention, bienveillance et non-jugement. Comme chaque personne unique et résiliente, quelle que soit les cartes que vous avez en main, vous pouvez en tirer le meilleur jeu. Ce ne sont pas vos failles ou vos vulnérabilités qui vous définissent !


Christelle Festin Psychopraticienne Psychanalyste & Consultante en Image 07 83 47 85 52

2 vues0 commentaire
  • Facebook Social Icône
  • LinkedIn Social Icône

Lun - Mar - Jeu - Ven: 10h00 - 19h00

Mer : 10h00 - 18h00

​​Samedi: 10h00 - 13h00

Fermé le dimanche​

Logo de l'Association des Psychanalystes Européens

Les informations recueillies sur ce formulaire sont enregistrées dans un fichier informatisé par Krystal-Conseil pour le traitement de vos informations. La base légale du traitement est le traitement des données à caractère personnel.

Les données collectées seront communiquées au seul destinataire suivant : Christelle Festin, psychopraticienne psychanalyste.

Les données sont conservées pendant 5 ans.

Vous pouvez accéder aux données vous concernant, les rectifier, demander leur effacement ou exercer votre droit à la limitation du traitement de vos données. Vous pouvez retirer à tout moment votre consentement au traitement de vos données.

Consultez le site cnil.fr pour plus d’informations sur vos droits.

Pour exercer ces droits ou pour toute question sur le traitement de vos données dans ce dispositif, vous pouvez contacter Christelle Festin au 07 83 47 85 52.

Si vous estimez, après l'avoir contactée, que vos droits « Informatique et Libertés » ne sont pas respectés, vous pouvez adresser une réclamation à la CNIL.